GALAAD

Le retour de Galaad

Sorti d'un coma de vingt ans et d'une mort donnée pour sûre, Galaad a repris vie en 2016. L’année 2017 suivant les retrouvailles, le public a déjà eu l’occasion de les voir se produire sur plusieurs scènes, notamment au Festival du Chant du Gros du Noirmont 2017.  Fin septembre de cette même année, ce groupe, originellement du Jura suisse, sort un nouveau titre sur les plateformes de téléchargement, le morceau « Merci [puR] ». Premier d’une nouvelle génération de compositions, devant aboutir à la création d’un troisième album studio, « Merci [puR] » se place dans la succession de l’album culte « Vae Victis », paru en 1996. Le groupe s’est produit près de 200 fois sur scène entre 1988 et 1996.

Galaad, créé à Moutier en 1988, c’est d’abord une histoire de potes d'enfance transformée en aventure musicale et humaine. Autodidactes à leur début, les musiciens s'associent autour du désir de jouer leur propre répertoire. De morceaux inspirés par Genesis, Marillion ou Ange à l’époque de « Premier Février », le premier album (1993), le groupe transcende ses influences et propose, avec « Vae Victis », un album unique, salué au niveau international : un magma de sons et d'émotions mêlées, un feu vif et ardent de chair touchée au plus profond le caractérise. Le chant en français est poétique et axé sur les sonorités, la musique est rock voir metal, pop, tendance crossover (Faith No More). Début 1997, le band disparaît des radars. On le retrouvera 20 ans plus tard.

© 2019 by PA

sponsor principal:

lien: